Vos retours sur la nouvelle Bibliothèque

Deux mois après l’ouverture de la nouvelle Bibliothèque au chemin des Falaises et après avoir sollicité votre retour d’expérience, nous avons reçu de nombreuses questions, remarques et suggestions prises en considération dans la phase d’ajustement commencée après l’ouverture. Voici un aperçu des points soulevés et des éléments concernant les développements en cours.

Tout d’abord, vous êtes nombreux à avoir relevé les points positifs : Les chaises sont confortables et se règlent facilement ; les tables sont bien adaptées et moins serrées qu’auparavant. Elles sont toutes équipées de prises électriques; certaines tables électriques sont réglables en hauteur. Les séparateurs sont de bonne dimension et de qualité. La véranda au niveau E2 offre un coin repos très agréable. De manière générale vous trouvez la nouvelle Bibliothèque agréable, esthétique, spacieuse, fonctionnelle, moderne, lumineuse.

Il est important de rappeler que la Bibliothèque est un lieu vivant possédant ses propres contraintes. Les comprendre et les accepter contribue au confort de tous.

Les points les plus sensibles sont repris ci-dessous, accompagnés de nos commentaires et explications.

  • Est-il envisagé d’étendre les horaires d’ouverture surtout pendant les périodes de révision ?
    L’ouverture étendue est planifiée pour les périodes de révision. Ex. pour le semestre d’hiver, 6 au 31 janvier 2020 : 7h à 23h les jours de semaine / 9h à 21h le week-end.

    Concernant les périodes de fêtes et jours fériés, les horaires sont indiqués sur la page d’accueil de notre site web (https://bium.ch).

  • Le sas d’entrée peut-il être ouvert plus tôt pour ne pas attendre dans le froid ?

    Il est impossible d’ouvrir le sas d’entrée avant l’heure d’ouverture officielle, car seule la porte principale extérieure a une serrure.

  • Existe-t-il des parcs à vélos à proximité de la Bibliothèque ?

    La Bibliothèque est située en face de la sortie nord du métro CHUV. Concernant les vélos, il existe actuellement deux racks à proximité de la Bibliothèque.

  • L’espace est-il utilisé de manière optimale ? Est-il envisageable d’ajouter des places de travail ?

    L’aménagement de la nouvelle Bibliothèque a été réalisé avec le soutien d’architectes d’intérieur et a tenu compte de normes ergonomiques (distance de 1m20 entre les rangées de tables pour une circulation aisée), de contraintes techniques (emplacement des canaux de sol pour l’électrification des tables) et de contraintes règlementaires (respect des voies de fuites et consignes de sécurité).

    Un soin particulier a été apporté à la dimension 100×80 des tables de travail. Cette taille a été retenue après enquête auprès des étudiants.

    Les salles de TP ouvertes pendant les périodes hors cours permettent de disposer de 120 places supplémentaires.

  • Faut-il autant de fauteuils ? Fauteuils et tables basses ne permettent pas de travailler ; des tables et des carrels seraient plus utiles.

    L’aménagement a été pensé pour offrir une diversification des places de travail. Les fauteuils sont utilisés et appréciés pour travailler différemment, principalement à des emplacements où l’utilisation de tables de travail ne semblait pas optimale.

    Un projet est toutefois en cours pour ajouter des tables de travail et supprimer quelques fauteuils.

  • Réserver un seul étage (niveau E2) aux porteurs de badge CHUV ne semble pas suffisant. Ne devrait-il pas y avoir deux étages réservés, au moins pendant la période révision ?

    Le niveau E2 est un espace réservé aux porteurs de badge CHUV. La porte menant au niveau E2 ne peut s’ouvrir qu’en utilisant un badge CHUV. Toute personne sans badge CHUV ne doit pas accéder au niveau E2. Ce niveau est un étage silence, dédié à l’étude. Il est demandé aux utilisateurs de limiter au maximum les nuisances sonores. La véranda équipée de fauteuils permet de prendre une pause, faire un téléphone etc.

    Des relevés statistiques effectués pendant la période de révision de janvier ont montré que l’étage au-dessous, le niveau E1, était utilisé à 50% par des personnes externes au CHUV ou à la FBM. La réflexion est en cours avec l’Ecole de médecine et l’AEML concernant des restrictions d’accès au niveau E1 pendant les périodes de révisions.

    En général, il reste des places disponibles dans les trois salles de TP (120 places) au rez.

  • Les contrôles d’accès par badge CHUV au niveau E2 semblent poser problème. Les instructions d’utilisation pourraient-elle être plus claires ?

    Les serrures sont maintenant paramétrées correctement. Pour accéder aux espaces réservés aux détenteurs d’un badge CHUV, il est nécessaire d’activer son badge sur une borne (voir procédure https://www.bium.ch/acces-par-badge/)

    Si le problème persiste, il faut se rendre au bureau de gestion des accès: Bugnon 21, niveau 05-153

  • Comment améliorer l’espace de pause : il n’y a pas assez de places autour du Point café, l’espace n’est pas adapté, on a le sentiment de déranger.

    L’utilisation du Point café à l’entrée de la Bibliothèque prête actuellement à confusion. Ce Point café a été conçu pour mettre à disposition des boissons chaudes, offrir un espace pour une pause rapide en discutant à voix modérée avec un collègue ; manger un snack (ex. fruit, biscuit).

    En raison de la proximité des places de travail et du bureau d’accueil, le Point café ne peut pas être un coin de pique-nique ou une caféteria, et encore moins un espace récréatif, car le niveau de nuisance sonore devient rapidement trop élevé (voir le point « nuisances sonores » ci-dessous).

    Il n’est donc pas prévu d’étendre cet espace ou d’ajouter des équipements micro ondes, etc. Une alternative pour trouver un véritable espace détente est recherchée avec l’Ecole de Médecine.
    Pour rappel, la cafétéria et le restaurant du CHUV, les espaces Xanadu, le kiosque et les distributeurs Sélecta restent à disposition au BH-08 / 09 (distance = 250 mètres). Les listes des restaurants CHUV et cafétérias publiques sont disponibles sur le site de la FBM et du CHUV.

  • Le bruit au rez (niveau -0) est très dérangeant, notamment à proximité des postes informatiques. Comment limiter ces nuisances sonores ?

    L’utilisation du Point café à l’entrée de la Bibliothèque est source de nuisances sonores car il prête actuellement à confusion. Comme indiqué au point précédent, ce Point café a été prévu pour :

    • mettre à disposition des boissons chaudes
    • offrir un espace pour une pause rapide en discutant à voix modérée avec un collègue
    • manger un snack (ex. fruit, biscuit)

    En raison de la proximité des places de travail et du bureau d’accueil, le Point café ne peut pas être un coin de pique-nique ou une cafeteria, et encore moins un espace récréatif. Les collaborateurs de la Bibliothèque doivent intervenir quand le niveau sonore est trop élevé. Une alternative pour trouver un véritable espace détente est recherchée avec l’Ecole de Médecine.

  • Peut-on transformer au moins deux salles TP en zone « silence » ?

    Ces salles sont en général silencieuses, mais une signalétique adaptée va être ajoutée.

  • Comment diminuer le bruit des portes ? Pourquoi le système d’ouverture n’est-il pas automatique

    La Bibliothèque avait demandé l’installation de portes motorisées, au moins pour faciliter l’accessibilité des personnes à mobilité réduite et pour mieux contrôler la vitesse de fermeture. Les maîtres d’ouvrage ont refusé cette demande, pour des raisons de durabilité et d’économie d’énergie.

  • Comment obtenir des bouchons d’oreilles ?

    Les bouchons d’oreilles sont en vente à la pharmacie d’Unisanté.

  • L’ascenseur et les fontaines à eau génèrent du bruit

    L’utilisation de l’ascenseur est faible, car il est réservé au personnel administratif et aux personnes ayant des difficultés à se déplacer. Les annonces sonores ont été supprimées. Concernant les fontaines à eau, il n’y a pas de solution. A terme leur nombre pourra être réduit.

  • Pourquoi y a-t-il si peu de postes informatiques CHUV ?

    La Bibliothèque met à disposition 3 postes CHUV et 7 bornes UNIL au rez (niveau -0) pour faire des recherches sur Internet et utiliser diverses applications informatiques.

    La salle informatique du BH avec 9 postes CHUV n’existe plus, car la Direction des Systèmes d’Information (DSI) n’a pas souhaité recréer un espace semblable.

    Si le nombre de postes CHUV ne suffit pas, la DSI propose d’encourager les collaborateurs CHUV à utiliser les ordinateurs dans les services, aujourd’hui mieux équipés qu’il y a 10 ans. Il est aussi recommandé aux collaborateurs CHUV de contacter le répondant informatique (RI) de leur service, ou d’utiliser les accès à distance avec un ordinateur personnel.

    Les postes CHUV de la Bibliothèque ne doivent en aucun cas servir au traitement de données confidentielles (Soarian).

  • Pourquoi a-t-on du mal à capter le réseau mobile ?

    La Bibliothèque offre un accès performant au réseaux WIFI « eduroam » et « public CHUV ».

    Des paramètres hors de notre contrôle tels que l’emplacement des antennes GSM et la construction en partie sous-terraine du bâtiment gênent la réception du réseau mobile, plus ou moins suivant les opérateurs. Certains forfaits et téléphones permettent toutefois de recevoir des appels par le réseau WiFi.

  • Est-il possible de mieux réguler la température ambiante (il fait trop froid ou trop chaud) et la ventilation (trop forte ou pas assez) ?

    La norme pour les lieux publics est 21°. Les mesures quotidiennes à la Bibliothèque aux différents niveaux indiquent en général 23°. Des ajustements sont en cours avec les entreprises spécialisées. S’il fait trop chaud, il y a la possibilité d’ouvrir les puits de lumière.

    Dans un nouveau bâtiment, il est normal qu’il y ait des réglages à faire en période de rodage.

  • La conception des sanitaires est surprenante : pourquoi avoir renoncé aux urinoirs pour les hommes ?

    La tendance dans les nouveaux bâtiments est effectivement de supprimer les urinoirs pour garder la possibilité d’avoir à terme des toilettes non genrés.

Crédit photo : iStockphoto.com/skynesher

Publié le 16.01.2020