Une femme à l’honneur à la BiUM

Inauguré en décembre, le deuxième étage de nos nouveaux locaux (sis au chemin des Falaises 2) a été baptisé Espace Marie Feyler (1865 -1947) en l’honneur de la première vaudoise diplômée de la Faculté de Médecine en 1904.

Très tôt Marie Feyler s’engage pour les droits des femmes: droit de vote, droit à la santé. En 1907, elle fonde l’Association vaudoise pour le suffrage féminin. Pour diffuser ses idées, elle multiplie les rencontres, débats, conférences, au Foyer féminin, à Lausanne, et dans de nombreuses villes romandes. Elle offre des consultations gratuites pour les mères et leurs nourrissons à la Maison du Peuple. Pour lutter contre la mortalité infantile, elle suit l’exemple du docteur Léon Dufour en France et fonde la «Goutte de Lait» afin d’offrir du lait stérilisé aux familles.

Dès la fin du XIXème, le nombre de femmes terminant leurs études de médecine croît régulièrement. Petit à petit, naît le besoin de partager entre consoeurs les problèmes spécifiques du métier. Faute d’association suisse, plusieurs femmes médecins s’affilient à la Medical Women’s International Association (MWIA). En 1919, Marie Feyler participe au 1er congrès de la MWIA à New York. Elle est élue membre de la commission en charge de la rédaction des statuts.

En 1922, Marie Feyler organise le 2ème congrès de la MWIA à Genève, donnant ainsi le coup d’envoi à une association suisse des femmes médecins.

Image : ©Musée historique de Lausanne